Style de vieTous

6 étapes pour prendre une bonne décision

Que faites-vous face à des décisions difficiles ? Beaucoup d’entre nous sont paralysés, inquiets que si nous prenons la mauvaise décision, des choses terribles se produiront. Ou peut-être que nous sommes débordés et n’avons aucune idée par où commencer. Mais il y a beaucoup de gens qui prennent d’énormes décisions chaque jour, des décisions qui façonnent tout, des pays aux entreprises. Alors, comment font-ils?

Il s’avère que la prise de décision fonctionne mieux lorsque vous avez un système pour décomposer vos options et anticiper les éventuels inconvénients.

Je vous partage ici le processus en six étapes que j’ai pu apprendre et intégrer grâce à Anthony Robbins.

Prêt à commencer à prendre des décisions difficiles ?

Avant de commencer, assurez-vous de suivre la première règle vitale de prendre des décisions difficiles : Tout écrire sur papier.

Si vous essayez de tout faire dans votre tête, ou même sur un écran, votre cerveau finira par boucler les mêmes choses. Au lieu d’obtenir une résolution, chaque idée possible créera plus de stress parce que vous reviendrez à votre première pensée. Tout mettre sur papier supprime cette pression.

PHASE 1 : RÉSULTATS, OPTIONS, CONSÉQUENCES

1. Soyez clair sur vos résultats

Quel est le résultat que vous recherchez ? Pourquoi voulez-vous l’ atteindre ? Vous devez être clair sur votre résultat (s) et son (leur) ordre d’importance pour vous. Sans cette clarté, les décisions difficiles deviennent des décisions plus difficiles. Rappelez-vous ; les raisons viennent en premier et les réponses viendront en second lieu. Si vous ne connaissez pas les raisons pour lesquelles vous faites quelque chose, vous ne suivrez pas. Soyez aussi précis que possible ici.

2. Connaissez vos options

Notez toutes vos options, y compris celles qui peuvent sembler farfelues. Rappelez-vous : une option n’est pas le choix. Deux options est un dilemme. Trois options est un choix. Notez toutes les options possibles, que vous les aimiez ou non. Plus vous avez d’options, plus vous serez confiant dans votre décision finale.

3. Évaluer les conséquences possibles

Maintenant, regardez ce que vous avez. Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque option ? Que gagnez-vous pour chaque option ? Que vous coûterait-il ? Encore une fois, plus vous obtiendrez de détails, mieux vous serez équipé pour la phase 2.

PHASE 2 : ÉVALUER, ATTÉNUER, RÉSOUDRE

4. Évaluer les options

Examinez chacune des options « upsides » et « downsides ». En réfléchissant aux conséquences potentielles, posez-vous ces questions :

Quels résultats sont touchés si je prends cette option ?
Quelle est l’importance (sur une échelle de 0 à 10) de chacun de vos objectifs ?
Quelle est la probabilité (0-100%) que la hausse / la baisse se produise ?
Quel est le bénéfice émotionnel ou la conséquence si cette option devait réellement se produire ?

Après avoir noté ces réponses, vous serez probablement en mesure d’éliminer certaines options de votre liste. Vous voyez, vous vous rapprochez déjà de la meilleure solution.

5. Atténuer les dommages

Pour chacune de vos options restantes, examinez maintenant les inconvénients. Ensuite, faites un remue méninges pour trouver d’autres moyens d’éliminer ou de réduire ces inconvénients. Encore une fois, plus vous pouvez trouver d’idées, même si elles sont extravagantes, mieux vous serez préparé à faire face à cette conséquence potentielle.

5. Résoudre

LA grande finale ! En fonction des conséquences les plus probables, sélectionnez l’option qui offre la plus grande certitude que vous obtiendrez les résultats et les besoins souhaités. C’est votre meilleure option – et parce que vous avez examiné tant d’autres possibilités, vous savez que c’est vrai.

Rappelez-vous : il est préférable de prendre une décision difficile et ensuite, voir si vous avez besoin de changer votre approche, comparativement à rester paralysé dans l’indécision et qu’au final, rien ne bouge.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *