SantéStyle de vieTous

Augmenter son bonheur et sa bonne humeur !

Et si je vous disais que la santé du cerveau ne commence pas dans le cerveau, mais dans les intestins ?

En fait, la recherche soutient depuis des années le lien entre les troubles de santé mentale et la santé intestinale ! Ce qui signifie que nous avons tous la possibilité d’aider à soutenir notre propre santé cérébrale simplement en gérant mieux ce que nous mettons dans notre estomac.

Et que devrions-nous mettre exactement dans notre estomac ? Les gens ont différentes approches face aux problèmes de santé mentale car ces problèmes vont de la tristesse, à l’anxiété, à des troubles mentaux à long terme plus graves. Mais quoi qu’il en soit, les approches comprennent l’exercice, l’utilisation d’huiles essentielles, la méditation et bien sûr, la nourriture.

Les chercheurs ont constaté que la nutrition était essentielle pour obtenir des résultats à long terme car en fait, l’intestin agit comme un neurotransmetteur, ce qui signifie qu’un intestin en bonne santé produit des réponses positives de l’humeur dans le cerveau et qu’un intestin malsain produit des réponses négatives.

Sachez que le cerveau n’est responsable que de 1% de la sérotonine dans le corps, alors que l’intestin en représente plus de 95%?  La sérotonine est un neurotransmetteurs un neurotransmetteur du cerveau et des intestins qui module l’humeur, le sommeil, la sexualité, l’agression et la colère.

Dans le cerveau, la sérotonine contribue à la sensation de bien être. En plus d’influer sur diverses fonctions physiologiques, elle contribue à réguler l’humeur, l’agressivité et l’émotivité. C’est pourquoi la plupart des médicaments utilisés dans le traitement de la dépression (antidépresseurs) ont une action sur la sérotonine.

Une carence de ce neurotransmetteur sur le sytème nerveux peut causer plusieurs problématiques dont les troubles de l’humer, la dépression, les troubles du sommeils et des troubles de concentration. Et souvent, une mauvaise alimentation, le stress et le manque de lumière sont la cause de ce manque de sérotonine.

Il existe plusieurs façon de stimuler la production de sérotonine de façon naturelle :

Méditation et yoga

La méditation et le yoga permet la réduction du stress et permet également au zones du cerveau de passer de mode Alpha au mode Beta. Les ondes alpha (8,0-13,9 Hz) sont liées à la relaxation, à la concentration, à la veille et à la production de sérotonine.  Les ondes bêta (14,0-30 Hz) sont associées à la concentration, à l’excitation, à la vigilance et au savoir mais également à l’anxiété, au malaise, au combat et à la fuite.

Faire du sport

La pratique d’une activité physique augmenterait le tryptophane dans l’organisme, un acide aminé assurant la synthèse de la sérotonine au sein de l’organisme. De plus, en plus d’augmenter la production de la sérotonine, la pratique d’une activité physique diminue la sécrétion du cortisol (hormone du stress).

Lumière naturelle 

Il a été prouvé qu’il y a un lien de cause à effet entre la synthèse de sérotonine et le nombre total d’heures d’ensoleillement dans une journée. Dès le lever du jour, s’il y a assez de lumière, la production de sérotonine est activée. C’est grâce à cette hormone que nous nous réveillons le matin et que nous avons l’énergie nécessaire pour commencer la journée. Lorsque la quantité de lumière disponible diminue, la sérotonine accumulée se transforme alors en mélatonine. La mélatonine, contrairement à sa cousine sérotonine, rend somnolent et prépare à un sommeil profond et réparateur. Donc oui, de la lumière s’il-vous-plaît !!

Alimentation équilibrée

Ce dont votre corps a vraiment besoin, ce sont des éléments nutritifs ! L’Organisation Mondiale de Gastroentérologie (WGO) a publié une nouvelle série de recommandations pratiques qui permet d’avoir une idée assez intéressante sur ce que notre intestin a besoin pour être en santé.

Il n’est pas étonnant que les gens disent: «Vous êtes ce que vous mangez!». Pour commencer, les glucides complexes sont essentiels pour fournir à votre corps l’énergie dont il a besoin. Les glucides complexes sains comprennent les pois, les haricots, le quinoa et les légumes verts feuillus.

Les acides gras sont également essentiels pour assurer la santé du cerveau et des intestins. Les acides gras oméga-3 et oméga-6 sont les seuls acides gras que le corps est incapable de produire naturellement. Il est donc important de les ajouter intentionnellement à votre alimentation. Il existe également des suppléments ou des vitamines qui peuvent être pris; Cependant, il est préférable qu’ils soient fondés sur des aliments complets, soit des vitamines et minéraux provenant de plantes. Sinon, ils ne sont pas complètement absorbés par le corps et sont plutôt excrétés. Des études ont montré que l’absence de ces deux acides gras peut augmenter le sentiment de dépression. Les acides aminés sont un autre élément nutritif important provenant des aliments que nous consommons, tels que la spiruline, les légumes vert veuillus, le beurre et les graines de tournesol.  Pour plus d’information, je vous invite à lire mon article sur l’utilité de prendre des suppléments.

Ça y est : maintenant, vous connaissez tous mes secrets ! Parce qu’un intestin en santé, c’est la clé du bonheur et de la bonne humeur!

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *