pour soulager les symptômesStyle de vieTous

Pour une bonne santé digestive

Saviez-vous que le tractus gastro-intestinal (ou système digestif) mesure entre 25 et 30 pieds de longueur et constitue la porte d’entrée de l’alimentation pour chaque cellule du corps, ainsi que la principale voie d’élimination des déchets ? Vous comprenez donc pourquoi le maintien de ce système sophistiqué propre et équilibré est si important pour la santé et la vitalité.

Premièrement, sachez que la mastication est la seule partie volontaire du processus de digestion; le reste se fait automatiquement. Il est donc impératif que vous mastiquez vos aliments soigneusement  jusqu’à ce que leur consistance devienne liquide ou presque. Cela garantit que votre estomac et vos intestins peuvent également faire leur travail correctement.

De plus, il faut environ 15 à 20 minutes pour vous assurer que votre corps a reçu suffisamment de nourriture, alors ralentissez votre rythme alimentaire et servez-vous de petits repas.  Les repas copieux et les excès alimentaires peuvent surcharger et altérer le système digestif et ses fonctions.

Nos corps ont été conçus pour être en mode «repos et digestion» (via le système nerveux parasympathique) par opposition au mode «combat ou fuite» (via le système nerveux sympathique) afin de pleinement utiliser les nutriments contenus dans nos aliments. Si nous sommes stressés, notre corps accordera la priorité à des fonctions de survie telles que l’augmentation du flux sanguin, une vision nette au son, un sens aigu du son renforcé et des réflexes musculaires améliorés pour des réactions rapides à notre environnement plutôt que de traiter les aliments que nous venons de manger.

Le temps de transit des aliments est un facteur clé pour une bonne ou une mauvaise santé. Tout ce qui reste dans votre tube digestif plus de 24 heures est beaucoup trop long et devient toxique pour votre corps. Tout ce qui sort de votre tractus gastro-intestinal en moins de 12 heures est beaucoup trop rapide et peut vous laisser sous-alimenté. L’idéal est que vous alliez aux toilettes 1 à 3 fois par jour.

Vous voulez que vos intestins aient juste le temps d’absorber les éléments nutritifs que le reste de votre tractus gastro-intestinal a travaillé si dur pour se décomposer, tels que les acides gras, les acides aminés et les monosaccharides. Celles-ci traversent des milliers de villosités (projections en forme de doigts), qui sont recouvertes de millions de microvillosités et passent dans le sang pour être transportées vers les cellules de votre corps. L’intégrité de cette «bordure en brosse» est essentielle au bon fonctionnement du système digestif.

Par conséquent, nous voulons le protéger des dommages causés par des substances toxiques telles que les médicaments, les OGM, les produits chimiques présents dans les aliments produits de manière conventionnelle et l’exposition régulière à des aliments auxquels un individu est sensible.

Il est possible d’endommager la muqueuse intestinale au point de créer de petits trous où les particules alimentaires et d’autres substances étrangères peuvent pénétrer directement dans la circulation sanguine, créant ainsi une inflammation excessive et activant le système immunitaire (une affection appelée «intestin fuyant»). .

Sachez que le 2/3 de notre système immunitaire se trouve dans la muqueuse intestinale, faisant de notre mieux pour nous protéger des toxines nocives et des envahisseurs étrangers. Avoir un équilibre sain de bactéries bénéfiques dans notre intestin aide à garder notre système immunitaire calme et à ne pas être trop réactif.

C’est fou de penser que nous avons chacun des centaines de milliards de microbes en nous! Ensemble, ils forment le plus grand «organe» du tractus gastro-intestinal, pesant environ 4 livres. Il y a donc des centaines d’espèces différentes – bactéries, levures, champignons et parasites – toutes en concurrence pour l’espace, la nourriture et les nutriments.

Voici quelques trucs simples pour vous aider dans votre digestion :

  1. Mangez mais pas trop. Principalement des plantes. Biologique si possible. Les aliments végétaux contiennent toutes les fibres dont votre corps a besoin pour nourrir des microbes bénéfiques et garder votre système digestif propre grâce à une élimination efficace des déchets. Ils contiennent également de nombreuses matières premières indispensables au fonctionnement optimal de votre corps (vitamines, minéraux et antioxydants, par exemple). Encore une fois, assurez-vous de bien mastiquer vos aliments pour utiliser pleinement ces nutriments et minéraux.
  1. Réduisez votre exposition quotidienne aux toxines telles que les aliments conventionnels, l’alcool, les médicaments, etc.
  1. Stimulez vos bonnes bactéries pour lutter contre les microbes indésirables en prenant le temps de profiter du soleil à chaque jour, en mangeant des aliments fermentés ou sinon, prenez de probiotiques de façon quotidienne. Optez pour une supplémentation de qualité à base de plantes. Ajouter des vitamines, minéraux et antioxydants vous fera le plus grand bien et gardera ainsi votre intestin en santé. Un ajout d’enzymes digestives peut aussi être un excellent moyen de vous aider à supporter la bonne digestion des protéines et des glucides.
  1. Évitez les aliments pour lesquels vous avez une sensibilité connue ou faites-vous faire un test pour intolérance alimentaire, cela pourra vous aider grandement.
  1. Tentez un mode de vie orienté vers un régime anti-inflammatoire comme celui des Méditerranéens – ; beaucoup d’aliments végétaux biologiques sous leur forme entière (non transformés) et complétez cela avec des protéines animales de haute qualité comme les poissons gras, riches en oméga 3 .
  1. Soutenez le système immunitaire en minimisant votre exposition au plus grand nombre possible de toxines, telles que celles présentes dans les produits alimentaires modernes, l’eau, les environnements extérieurs, les produits ménagers et les produits de soin de la peau. Le soleil sur la peau nue est un moyen simple mais efficace de renforcer le système immunitaire puisqu’il déclenche la production de l’hormone vitamine D.
  1. Introduisez les huiles essentielles dans votre vie ! Elles contribueront à votre système immunitaire en le renforçant grâce à ses molécules thérapeutiques et vous permettront de prévenir microbes, virus et mauvaises bactéries. Optez pour des huiles essentielles de haute qualités, exempt de pesticides, métaux lourds et ayant passées des tests de qualité rigoureux, tel les huiles essentielles dōTERRA. Les possibilités d’utilisation des huiles essentielles sont infinies. Vous pourrez ainsi avoir une pharmacie de produits naturels pour vous soigner et minimiserez les produits chimiques et synthétiques ayant des effets secondaires pour votre santé. Mon huile essentielle préférée pour la digestion est celle de ZenGest® dōTERRA: Un mélange unique qui combine les propriétés apaisantes du gingembre, du fenouil, de la graine de coriandre, de la menthe poivrée, de l’estragon, de l’anis et du carvi. Cette huile peut aussi être diffusée, peut être appliquée sur l’abdomen ou peut être ingérée directement pour profiter de ses propriétés apaisantes. Super efficace!
  1. Buvez suffisamment d’eau de source ou d’eau filtrée entre les repas pour hydrater les cellules du corps, en particulier le côlon, afin de prévenir la constipation et d’assurer une élimination efficace des déchets.
  1. Adoptez une activité physique quotidienne pour aider les intestins à se réguler.
  1. Gérez votre stress en adoptant une pratique quotidienne de pleine conscience / relaxation telle que des exercices de respiration, des formes diverses de méditation, des siestes, du yoga ou des massages réguliers. Des moments de détente dans des bains de sel d’Epsom et huiles essentielles relaxantes, agrémenté d’une musique relaxante, ou lire un bon livre, participer à des activités créatives telles que la peinture, le jardinage et / ou passer du temps dans la nature, etc.
  1. Gérez aussi votre stress et vos émotions grâce aux bénéfices de l’aromathérapie . Le système olfactif est connecté au système limbique, une partie du cerveau où nos émotions et les souvenirs sont stockés. Cette connexion au système limbique provoque une réponse à l’arôme basé sur les souvenirs associés à cette odeur. La réponse produite par le système limbique du cerveau provoque souvent un afflux immédiat de sentiments, également appelé réaction émotionnelle. Certains arômes peuvent susciter certaines émotions en déclenchant nos souvenirs et en créant des réponses émotionnelles. Bien que chacun ait des souvenirs et des expériences de vie différents, il est possible de tirer parti du pouvoir des huiles essentielles pour créer une réponse spécifique. Chaque huile essentielle a un profil chimique unique, qui donne à l’huile, certaines propriétés et avantages.
  1. Faites-en sorte d’intégrer le bouillon d’os à votre régime alimentaire. de votre régime alimentaire – il est si polyvalent, riche en nutriments, rempli de collagène et délicieux. Il présente de puissants avantages pour la santé, notamment des propriétés curatives de l’intestin et stimulant le système immunitaire, grâce à sa concentration élevée en acides aminés (en particulier la gélatine) et en minéraux. Cuisinez-le ou buvez-le simplement chaud comme un thé.

Bonne digestion!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *